Les bienfaits insoupçonnés des algues

Les algues de mer, de véritables alliées pour notre santé

    Les algues de mer peuvent être comparées à nos légumes de par leur diversité.
    Elles ont des couleurs différentes, des textures et des goûts qui leur sont propres.

    On peut les trouver fraîches, ceux qui vivent sur le littoral sont gâtés pour cela, mais aussi déshydratées, ce qui permet de les conserver facilement.

    Les algues de mer sont une source précieuse de protéines alcalinisantes. A l’heure où nous sommes de plus en plus nombreux à nous détourner de la consommation des protéines d’origine animale qui sont elles, très acidifiantes.
    Ainsi, leur taux de protéines est très élevé, il varie en fonction de la variété. Rappelons que les protéines doivent représenter 15 à 30 % de nos apports journaliers, qu’elles ont un rôle « plastique » (structure et construction des tissus), qu’elles sont indispensables à la croissance et au renouvellement cellulaire, et enfin qu’elles sont nécessaires à certaines activités biologiques comme l’activation des hormones, la synthèse des enzymes, des anticorps…
    Les algues contiennent tous les acides aminés essentiels (ceux que notre organisme ne produit pas et qui doivent être donc apportés par l’alimentation), ce qui en fait une source de protéines complètes, ce qui est plutôt rare dans le règne végétal.
    Ces protéines sont particulièrement digestes, ce qui permet à notre corps d’économiser de l’énergie pour les intégrer, énergie qui pourra être utilisée ailleurs.

    Autre atout, peut-être un peu moins connu, les algues sont extrêmement riches en fibres insolubles, qui ont la particularité de faciliter le transit. Elles seront précieuses pour les personnes souffrant d’un transit ralenti ou à l’arrêt. Rappelons que les déchets présents dans l’intestin ne doivent en aucun cas y rester et qu’un transit régulier et efficace protège des pathologies du côlon et du rectum.
    Les fibres des algues sont douces, non abrasives, et les intestins fragiles les tolèreront très bien.

    Les algues de mer sont un vrai condensé de micro-nutriments : vitamines, oligo-éléments et minéraux : magnésium, phosphore, calcium, fer, cuivre, manganèse, iode, bore, nickel, vitamine C, vitamine E, bêtacarotène (précurseur de la vitamine A), chlorophylle, autant de trésors pour la santé.

    Le magnésium est présent en grande quantité dans le wakamé, et la laitue de mer.
    L’iode est présente en grande quantité dans la dulse mais toutes les algues en contiennent. L’iode est une carence mondialement répandue. Rappelons que notre glande thyroïde, véritable « thermostat » du corps a besoin d’iode pour fonctionner normalement. Seules les personnes souffrant d’hyperthyroïdie devront les consommer avec beaucoup de modération.
    Le nori, le wakamé et le kombu sont celles qui contiennent le plus de phosphore.
    La chlorophylle présente dans toutes les algues mais en particulier dans la laitue de mer est un grand cicatrisant végétal, elle aide à maintenir notre équilibre acido-basique et est précieuse à l’équilibre de notre flore intestinale.

    Les algues contiennent des anti-oxydants précieux, permettant de limiter le phénomène d’oxydation (vieillissement cellulaire) auquel nous sommes tous confrontés mais qu’il convient de ne pas accélérer.
    La présence de vitamine A aux vertus anti-infectieuses et bénéfique pour notre peau en l’aidant à se régénérer font des algues les amies de notre teint.

    Chaque algue a une couleur, une texture et un goût différents. D’un point de vue nutritionnel, il est intéressant de les mélanger mais pour les découvrir, il semble prudent de les goûter séparément. Qui n’a jamais apprécié un « maki » bien serré dans sa feuille de Nori ? Pour commencer, il est intéressant de préparer un tartare d’algues, à déguster sur de petits carrés de pain ou avec des bâtonnets de légumes. On peut aussi les utiliser en poudre ou en paillettes à saupoudrer sur les salades ou les légumes.
    De nombreuses recettes faciles à exécuter sont disponibles sur le web ou dans des livres spécialisées, j’ai confectionnné dernièrement une « brandade de Dulse » délicieuse !

    En conclusion, même si elles restent méconnues, les algues sont à mettre au menu régulièrement, sources précieuses de micro-nutriments nécessaires à notre santé. Elles peuvent se consommer crues ou cuites, et même dans les desserts (cf la recette du flan au chocolat avec l’agar-agar).
    Elles mettront de la couleur et de l’originalité dans vos assiettes !

    Si vous souhaitez me contacter